Fédération de La Veveyse

Fédération de La Veveyse

 Cliquez sur le lien pour ouvrir le site de la Fédération de la Veveyse

http://fspv.ch

Assemblée de la fédération du vendredi 13 mars 2020 à Châtel-St-Denis

ANNULATION ASSEMBLEE ORINAIRE DU 13 MARS 2020

!! Communiqué important !!
Madame, Monsieur,
Nous vous informons qu’après consultation avec les autorités compétentes et selon les recommandations en lien avec le CORONAVIRUS Covid-19, le Comité de la Fédération des Sapeurs-pompiers de la Veveyse a décidé d’annuler l’Assemblée ordinaire du vendredi 13 mars 2020 à Châtel-St-Denis.
Celle-ci sera reporté à une date ultérieure.
Nous remercions toutes les personnes qui avaient déjà œuvrée à la préparation et l’organisation de cette assemblée.
Une nouvelle convocation/invitation vous sera transmise dès connaissance d’une nouvelle date possible.
Merci d’en prendre bonne note et meilleures salutations.
Pour le Comité :
Dominique Maillard
Président

PV de l’assemblée ordinaire du 08 mars 2019 a la Verrerie
Le comité est composé comme suit :
• Président : M. Maillard Dominique, de Chatel-St-Denis
• Vice-Président : M. Morgan Grandjean, de La Verrerie
• Secrétaire : M. Savoy Eliot, de Tatroz
• Caissier : M. Frédéric Braillard, de St-Martin
• CID : M. Vincent Vial, de St-Martin
Ouverture de l’Assemblée :
Le Président Dominique Maillard, ouvre l’assemblée à 20h05. Il salue et remercie de leur présence :
• M. François Genoud, Préfet de la Veveyse
• M. Roland Mesot, Président du Grand Conseil et Membre d’honneur
• M. François Genoud, Député.
• M. Pierre-Alain Thürler, Président d’honneur
• M. Daniel Maillard, Conseiller communal de Châtel-St-Denis
• M. Jean Gillard, Conseiller communal, Le Flon
• M. Pascal Delessert, Conseiller communale St-Martin
• M. Thierry Rapin, Conseiller communal Semsales
• M. Jérôme Tâche, Conseiller communal Remaufens
• M. Pascal Grandgean, Conseiller communal La Verrerie
• M. Laurent Menoud, Conseiller communal Attalens
• M. Bruno Fischetti, Conseiller communal Bossonnens
• M. Savio Michellod, Conseiller communal Granges
• Capitaine Ritzman, Remplaçant du cdt CR d’Oron
• Mrs. Alexandre Gobet et Charles Cottet, représentants des JSP
• Messieurs les membres d’honneur de la FSPV
• Messieurs les instructeurs
• Messieurs les commandants et Commandants remplaçants, chers collègues et amis pompiers
• Les journalistes de La Liberté et de La Gruyère.
• Amis du comité
Dominique continue comme suit,
Au nom du comité de la FSPV je vous souhaite la cordiale bienvenue ici ce soir à La Verrerie pour cette
Assemblée.
Il y a une année, le 9 mars 2018, vous m’avez élu pour reprendre la Présidence de la Fédération des
Sapeurs-Pompiers de la Veveyse, vous m’avez témoigné votre confiance pour reprendre les reines de
notre Fédération et je vais tout mettre en œuvre afin de m’en montrer digne.
Me voici donc devant vous ce soir pour ma première Assemblée à cette fonction. Pour tout président,
même aguerri, cette échéance reste un exercice de style pas si évident.
Page 2 sur 13
Aussi, bien qu’ayant pris soin de me préparer au mieux, je vous remercie d’ores et déjà pour votre
indulgence face à mes éventuels petits manquement ou défauts de jeunesse.
Plusieurs personnes n’ont malheureusement pas se libérer pour cette soirée, retenues par d’autres
obligations, voici la liste des personnes qui m’ont prié de les excuser pour cette Assemblée :
• M. Jean-Claude Cornu, Directeur ECAB.
• M. Didier Carrard, ECAB.
• M. Martin Helfer, Inspecteur Cantonal des sapeurs Pompiers
• Mme Barbra Prélaz-Jordil, membre du CA ECAB
• Major Marc Platel, Cdt CR Oron.
• M. Gabrielle Bourguet, Députée.
• M. Gaëtan Emonet, député.
• M. Michel Chevalley, Dépité et Membre d’honneur.
• M. Yvan Hunziker, Député.
• M. Thierry Bavaud, Membre d’honneur.
• M. Thierry Currat, Membre d’honneur.
• M. André Bongard, Membre d’honneur.
• M. André Eberhard, Membre d’honneur.
• M. Nicolas Ghiringhelli, Instructeur.
• M. Stephan Müller, de la Maison Paraflame.
Toutes ces personnes vous transmettent leurs meilleures salutations et vous souhaitent une excellente
soirée.
Hommage au défunt
Année après année, la grande famille des sapeurs-pompiers, partout dans notre monde, doit faire face à
la perte de plusieurs de leurs hommes qui ont donné leur vie pour sauver celle des autres.
« Donner sa vie pour sauver celle des autres » cette phrase est lourde de sens. Employé ou évoqué
quelque fois dans le cours d’une conversation, dans un article de la presse ou dans des journaux
d’information à la TV, elle mérite que l’on s’y arrête un instant afin d’en prendre la pleine mesure…
A l’heure du chacun pour soi et dans une société malheureusement de plus en plus individualiste, des
femmes et des hommes, partout dans le monde et dans tous les services de secours et d’aide à la
personne, donne de leur temps pour venir en aide à des personnes en situation périlleuse.
Ce temps donné, pour nous sapeurs-pompiers volontaires, il est pris sur le nôtre temps de repos, de
loisir, de vie en famille…
Pour chacune de ces personnes, quand une alarme résonne, un seul et même objectif, venir en aide et
peut être sauvé les gens qui en ont besoin…. Toutefois, cela n’est pas toujours possible et il arrive que
les pompiers que nous sommes doivent s’avouer vaincus en acceptant de ne pas avoir pu sauver tout le
monde…. Puis, quelques fois, trop souvent, ce sont les sauveteurs eux même qui ne s’en sortent pas,
ceci dans le seul et unique but de sauver d’autre vie….
On dit alors qu’ils ont donné leur vie pour celles des autres et je trouvais important de redonner à cette
phrase, parfois banale, toute la portée et le sens qu’elle représente.
• Pour toutes ses personnes et ses sauveteurs, notamment nos collègues de Paris qui ont perdus
plusieurs hommes ces derniers mois….
• Pour Didier Vial, Maurice Tâche et Gabriel Sonney, nos chers membres d’honneurs qui nous ont
quitté cette année
• Pour tous les proches et amis des sapeurs-pompiers de la Veveyse décédés cette année.
Je vous prie, afin de leur rendre hommage, de vous lever et de respecter une minutMot d’un représentant de la Commune de la Verrerie :
Dominique passe la parole à Monsieur Pascal Grandjean, Conseiller communale de La Verrerie qui
nous dit souhaite la bienvenue dans sa commune plus précisément dans les locaux du corps de sapeurpompier intercommunal Semsales la Verrerie.
Le président remercie Monsieur Grandjean ainsi que l’ensemble du Conseil communal de la Verrerie
pour l’accueil et la mise à disposition des locaux pour notre assemblée.
Il remercie également le CSPI Semsales – La Verrerie pour l’organisation de cette soirée.
Ordre du jour :
Le Président demande s’il y a des questions ou des remarques sur le tractanda, ou le mode de
convocation.
Pas de questions
Il remercie alors l’assemblé et le considère comme accepté.
1. Appel des Corps SP
Chaque Commandant ou remplaçant annonce l’effectif de son CSPI, ce qui représente un total de 261
(sans les JSP) SP pour 2019. En 2018 l’effectif était de 288 SP et en 2017 de 279 SP.
Répartition : Châtel-St-Denis- Remaufens 93 SP
Semsales – La Verrerie 55 SP
Basse Veveyse 63 SP dont 5 femmes SP
Le Flon – St-Martin 50 SP
Corps des JSP 23 SP
288 pompiers dans le district pour 2018.
2. Nomination des Scrutateurs
Messieurs Sébastien Savoy et Yves Droux sont désignés comme scrutateurs et acceptent cette tâche
avec plaisir.
3. PV de l’assemblée ordinaire 2018 à la Verrerie
Le PV étant envoyé par mail, par courrier ou étant disponible sur le site de la FSPV, il n’est pas lu lors
de l’assemblée. Aucune demande n’est formulée pour sa lecture.
Il est approuvé à l’unanimité.
Une seule erreur est relevée, elle concerne la liste des personnes remerciées pour leurs présences en
2018. Le nom de M. Jacques André Vuillens CC d’Attalens s’étant glissé sous la ligne concernant la
commune de St-Martin.
Le Président remercie le secrétaire, pour sa rédaction. L’assemblée l’applaudit
Page 4 sur 13
4. Comptes 2018 et rapport des vérificateurs :
Frédéric Braillard lit les comptes de la Fédération des Sapeurs-pompiers de la Veveyse pour
l’exercice 2018.
Les comptes 2018 sont bouclés comme suit :
Bilan : En Caisse : 226.10 Frs
Compte épargne : 8506.55 Frs
Débiteur : 2629.50 Frs
Actifs transitoires : 3905.40 Frs
Provision cours instruction Veveyse : 400.00 Frs
Capital : 3859.20 Frs
Résultat reporté : 3197.55 Frs
Pertes et profits : Vacations diverses : 900.00 Frs
Cours machinistes : 808.20Frs
Frais postaux et taxe : 250.20 Frs
Autres Frais : 500.00 Frs
Résultat : Bénéfice pour l’année de : 1950.00 Frs
Produits : Cotisations des Communes : 3189.90 Frs
Revenu divers : 3.10 Frs
Dons : 400.00 Frs
Total produits : 3593.00 Frs
Rapport des Vérificateurs : les comptes on été controlé par Yves Droux et Ludovic Suchet le 08.03.19
=> Tout est en ordre et ils remercient Frédéric pour son travail.
Dominique remercie les vérificateurs et passe au vote
L’assemblé approuve les comptes 2018
5. Rapport du Président
Le président Dominique Maillard nous lit son tout premier rapport :
Monsieur Le préfet,
Mesdames et Messieurs Les Conseillères et Conseillers Communaux,
Messieurs Les Commandants et Commandants remplaçants,
Messieurs Les Présidents d’honneurs et Membres d’honneurs,
Mesdames et Messieurs Les représentants de la presse,
Chers Invités, Chers amies et amis Sapeurs-pompiers,
L’Assemblée annuelle est l’occasion pour le Président de vous présenter son rapport et de vous adresser quelques mots.
Cette année, il s’agit pour moi d’une première.
En effet, vous m’avez élu à la tête de notre Fédération l’année dernière et depuis maintenant 12 mois j’ai eu l’occasion de
découvrir les différentes facettes de cette fonction. Après être entré au Comité en 2017 et nommé à la Présidence l’année
suivante, je me considère encore comme un « bleu » et je dois apprendre les rouages, les astuces, les différents obligations
inhérentes à cette fonction.
Pour cela, j’ai la chance de pouvoir m’appuyer sur mon Comité. Un comité très jeune, renouvelé intégralement depuis 2016,
mais avec des membres motivés et des gens qui bénéficient d’une solide expérience dans le milieu des sapeurs-pompiers.
J’ai également la chance de pouvoir compter sur des anciens toujours de très bons conseils, et notamment notre Président
d’honneur Tutu, qui est également mon collègue de travail et qui me glisse volontiers quelques petits conseils. A toutes ces
personnes, j’adresse un très un grand merci.
Page 5 sur 13
Le rapport du Président se veut également l’occasion de dresser un bilan de l’année écoulée.
Si pour l’ECAB l’année 2018 est considérer au niveau cantonal comme « Anus Horibils » elle fut relativement calme pour notre
district, les sapeurs-pompiers de la Veveyse sont sortis à 132 reprises pour l’ensemble des 4 corps.
Quelques interventions importantes :
Mars 2018 Feu d’appartement dans la grand Rue à Châtel-St-Denis
Juin 2018 Feu d’habitation dans un chalet aux Paccots
Juin 2018 Renfort pour le Feu de la Scierie Despont à Bulle
Septembre 2018 Accident train voiture à Châtel avec des enfants
Octobre 2018 Feu compacteur déchetterie Attalens
Novembre 2018 Odeur de gaz déchetterie Attalens
Novembre 2018 Feu d’appartement à Semsales
Toutes ces interventions ont pu se dérouler dans des bonnes conditions grâce au savoir-faire des chacun des intervenants qui
ont pu mettre en pratique les gestes acquis durant les nombreuses heures d’exercices, qui par moment peuvent paraître
fastidieuse, mais qui nous prouve, lors de sinistres, toute leurs nécessitée.
Ces connaissances et cette maîtrise du matériel ont également permis à ce que toutes ces interventions dans notre district se
terminent sans perte humaine et en protégeant autant que possible les biens.
Plusieurs de ces interventions se sont faites en commun entre corps de notre district, mais quelques fois entre corps interdistrict
ou même inter cantonale, avec à chaque fois le même constat, une collaboration fructueuse, où les frontières de communes, de
district ou de cantons n’existent plus et font place à une mission commune, venir en aide aux personnes en difficulté.
Malheureusement, toutes les interventions ne se terminent pas toujours sans perte et je voudrais avoir ce soir une pensée pour
nos collègues, voisins et amis du CR d’Oron, qui en Janvier dernier ont vécu des moments difficiles lors de l’incendie d’une
bâtisse de la vieille Ville, impliquant une grosse perte patrimoniale mais surtout le décès de son propriétaire. Des moments
redoutés par chaque pompier et nous leur apportons notre soutien.
Parler de cette collaboration entre les différents corps m’amène bien évidemment à évoquer un sujet d’actualité, ou d’avenir,
c’est selon…. soit le concept « SAPEURS POMPIERS 2020 + » initié ces dernières années et qui devrait aboutir sur une
réorganisation complète du monde des sapeurs-pompiers de notre canton.
Sous l’égide de l’ECAB, cette réorganisation vise à repenser le fonctionnement et l’organisation des corps dans l’ensemble du
territoire cantonale. L’idée est d’optimiser les connaissances, les ressources et le matériel dans les différents secteurs du
canton en tenant compte d’une carte de dangers potentiel et de la concentration démographique. Il s’agit bien sûr d’un résumé
un peu simpliste du concept complet, mais il représente la base sur laquelle s’est appuyé l’ECAB pour préparer l’avenir.
A l’heure actuelle, il me paraît évident que cette réflexion est nécessaire et que nous nous devons de ne plus réfléchir chacun
dans son coin mais bien mettre l’ensemble de nos moyens et compétence en commun.
Le district de la Veveyse me semble d’ailleurs être plutôt bonne élève dans ce domaine, lui qui ne compte actuellement plus 4
corps pour un total de 9 communes. Depuis le début des années 2000, notre district à mener cette réflexion et la situation
actuelle en est la preuve et le résultat. Est-ce aller trop loin ? Ou au contraire aurait ’il fallut aller encore plus loin ?
Cette question divise et nous auront certainement autant d’avis différents que des personnes présentes ici ce soir.
Le but n’est d’ailleurs pas de créer le débat mais bien de se rendre compte que nous sommes à nouveau arrivés à un tournant
de l’organisation de notre District avec le concept Sapeurs-pompiers 2020+
Mais quel tournant ? Comment cela va-t-il se passer ? Beaucoup de questions se posent, pas mal de théorie sont faites et de
nombreuses hypothèses sont entendues de droite et de gauche. La réponse à cette question ? Eh bien pour l’heure nous n’en
avons pas…. Ou du moins que de vagues rumeurs qui différent selon d’où elles proviennent.
Il est évident que cette situation n’est pas simple à gérer, pour qui que ce soit. Chaque Commandant ou Etat Major se demande
de ce qu’il adviendra de son corps, de sa caserne…. Chaque commune s’inquiète également de cette situation, se demandant
comment elle sera desservie à l’avenir et quel impact financier cette réforme va-t-elle engendrée.
Bref, des questions en nombres, des inquiétudes légitime et peu de réponses qui arrivent.
Si je me permets de relever ce point, ce n’est pas dans le but d’incriminer ou de pointer du doigt l’ECAB, pour qui cette réforme
n’est certainement pas simple à mener, mais bien afin de simplement faire part de nos inquiétudes et de notre ressenti.
Pas savoir, n’est évident pour personne et engendre une certaine peur, et cet état de fait peut engendrer des tensions, ou du
moins accroitre le risque que chacun mène sa réforme dans son coin et essaie de se profiler afin de sauver son pré carré. Et je
suis persuadé que c’est bien là ce qu’il faut justement éviter à tout prix.
Aussi, j’en appel ce soir au bon sens et à l’intelligence de chacun afin de ne pas laisser cette période d’incertitude détruire la
bonne entente et l’excellente collaboration construites ces dernières années entre les différents corps du District.
J’en appelle également à l’ECAB de faire de son mieux ces prochains temps pour communiquer autant que possible sur
l’avenir. Travailler ensemble, main dans la main et en bonne intelligence, c’est ainsi que nous pourrons avancer sereinement et
pour le bien de tous.
Page 6 sur 13
Lors de la dernière Assemblée, le Major Julien Rey proposait la création d’un groupe de travail afin de mettre en place un projet
de fusion en gardant les points de départ comme ils le sont actuellement.
Faisant suite à cette intervention, le Comité de la Fédération avait pris le parti d’attendre, en effet, l’ECAB ayant entrepris de
son côté une réflexion, nous estimions plus opportun d’attendre afin de voir ce qu’il allait advenir, afin de ne pas lancer un projet
dans le vide qui serait au final « manger » par le projet cantonal.
Est que c’était une bonne décision ? L’avenir nous le dira. Quoi qu’il en soit, il paraît évident que les 4 corps de la Veveyse
doivent intensifier leur entente et leur collaboration et faire en sorte que notre District soit fort et ne soit pas oublié ou perdu
dans les méandres de Sapeurs-pompiers 2020.
La Fédération jouera son rôle et fera ce qui est en son pouvoir, avec nous l’espérons, l’appui du monde politique, afin de
défendre la Veveyse.
Lors de la soirée des Commandants en fin d’année dernière, j’insistais sur le terme de COLLABORATION, et ce soir je persiste.
En effet, accroître notre collaboration ne pourra que renforcer notre légitimité et surtout nous rendra meilleur dans
l’accomplissement de notre mission, car au-delà de toutes ces considérations, c’est bien dans cet esprit d’aide à la population
que nous devons avancer.
OUI Mesdames et Messieurs, Chers sapeurs, la population de notre District compte sur nous. Ne la décevons pas. Continuons
de tout mettre en œuvre afin d’être prêt à lui venir en aide quand l’alarme retenti.
Aussi, et avant de conclure, je voudrais dire ma reconnaissance à l’ensemble des sapeurs-pompiers de notre district. En effet,
pour être prêt à venir en aide à la population, cela implique une formation et des exercices en nombre.
Dès lors, une implication importante de chaque soldat du feu.
Et ma reconnaissance n’est pas un vain mot, pas une simple parole qu’il convient de placer dans ce genre de rapport… Non,
elle traduit un sentiment vrai et profond. Car de nos jours, dans une société de plus en plus individualiste, ou la vie
professionnel est pour beaucoup très prenante, il est tellement plus évident de garder son temps libre pour ses loisirs et sa
famille, plutôt que de s’investir pour les autres.
Et vous, chers amis sapeurs-pompiers, vous prenez de ce précieux temps pour venir en exercice, malgré une journée de travail
déjà éprouvante, vous consacrer un samedi et certains de vos jours de vacances pour vous former, vous sacrifier un repas de
famille ou des heures de sommeil pour intervenir et mener votre mission de service à la population. Cela ne va pas de soi, et
plus que des mercis, vous méritez reconnaissance et gratitude. J’en appelle aussi nos élus à reconnaître comme il se doit cette
implication. Je remercie aussi les employeurs qui libèrent leur personnel pour des interventions.
Pour terminer, il me reste quelques remerciements à adresser :
Au monde politique, qu’il soit communal, cantonal pour leur confiance et soutien.
A la Préfecture de la Veveyse et son personnel pour son aide précieuse.
Aux différents Commandants et leur Etat Major pour mener à bien l’organisation de leur corps.
Aux Instructeurs pour les innombrables heures passées à former nos hommes.
A l’ECAB pour son aide et son appui.
A nos différents partenaires feu bleus pour l’excellente collaboration et la bonne entente.
A la Commune de la Verrerie pour l’accueil de ce soir.
Enfin à vous tous, chers invités, pour votre présence ce soir qui montre votre soutien et nous motive.
Merci pour votre attention et belle fin de soirée à tous.
6. Rapport CID 2018 et plan de travail 2019
Vincent Vial nous lit le rapport de la CID et présente le plan de travail 2019
Monsieur le directeur de l’ECAB,
M. le Préfet,
M. le Président,
Mesdames et messieurs les conseillers communaux,
Chers membres d’honneur et amis sapeurs-pompiers,
Pour commencer je tiens à vous remercier chaleureusement pour tout le travail de formation effectué durant 2019.
Cours machinistes :
Le cours pour machinistes organisé par la Fédération de la Veveyse en collaboration avec les instructeurs de la Veveyse a eu
lieu à Châtel-St-Denis le 04 mai 201.
Les thématiques ainsi que le contenu des leçons ont transmis aux participants l’importance du travail de machiniste.
Grand merci au Cdt du cours, le Cap Morgan Grandjean, à l’équipe matériel ainsi qu’aux instructeurs pour le travail..
Page 7 sur 13
Cours cantonaux :
Grand nombre de sapeurs-pompiers ont participé à des formations au niveau cantonal, cours 101 – 104 – 201 – 202 – 203- 204
– 205 – 302…. Tant de cours qu’on s’en perd dans les numéros ou nos jours disponibles…
En 2019 le CfCH a accueilli avec succès tous ces cours et nous pouvons aujourd’hui avec le recul, dire que ce centre
fonctionne très bien pour la formation des sapeurs-pompiers.
Je profite pour faire une parenthèse sur le cours 254. En 2020, de nouvelles thématiques seront traitées et celles-ci sur 2 ans.
Vous pouvez donc échelonner vos participants entre 2020 et 2021.
Contrôle exercice – Inspection :
Comme annoncé lors de notre dernière assemblée, les corps ont été contrôlés, les rapports complétés et transmis aux autorités
à travers le programme Lodur.
Ces rapports sont relativement complets, si vous avez des questions relatives aux points relevés, aux remarques ou autres,
vous pouvez nous solliciter.
L’inspection du CSPI Semsales / La Verrerie a été ajourné. Cette décision a été prise entre la Préfecture, l’ECAB et votre
président suite aux discussions de collaboration avec le CSPI/CR Châtel – Remaufens.
Je remercie les commandants, leurs états-majors ainsi que les formateurs pour toutes les formations données au sein des CSPI
durant l’année.
Instruction cantonale :
La CID Sud a démarré au 1ier janvier 2019 avec à sa tête l’Instructeur Claude Mauron (Vice-président / Glâne), l’Instructeur
Francis Panchaud (Vice-président / Gruyère) et moi-même pour la Veveyse (Président).
Ne soyez pas surpris de peut-être voir arriver dans un contrôle d’exercice ou une nspection, des nouvelles têtes. La
commission cantonale d’instruction à siégée à plusieurs reprises durant l’année, afin de traiter différents dossiers.
Veveyse :
Elodie Perrin et Julien Tinguely ont passé avec succès leur phase 3 de sélection d’instructeur et suivront dans le futur leur école
d’instructeur. La CID Sud se joint à moi pour les féliciter et leur souhaiter plein succès pour leur carrière d’instructeur.
SP2020+ :
Je ne vais pas rentrer dans les détails de la loi mise en consultation d’Ecalex…. Vous aurez des explications demain soir lors de
la séance des commandants organisée par l’ECAB.
Je peux tout de même vous informer que dans la nouvelle loi, la CCI va rester en place et les présidents des CID y siègeront.
Le mandant de la CID sera de proposer à la CCSP les thématiques ainsi que les formations manquantes à mettre sur pieds.
Si vous avez des objectifs de formation utiles au niveau cantonal, vous pouvez nous les soumettre et nous les transmettrons à
la CCSP.
Vous savez, je compare un corps de sapeur-pompiers à une équipe de cyclisme sur route. En effet, on y trouve les leaders, des
sprinter, des rouleurs, des grimpeurs, les porteurs de gourdes et de musettes. Tout ce dont nous avons besoin pour trouver un
bon équilibre sur le long terme. La réunification des CSPI, c’est aussi cela, trouver les bonnes forces là ou elles sont et les
utiliser pour atteindre des objectifs de réussites. Bien sûr, pour réussir, il faut aussi passer par la case des transferts d’où peutêtre des changements de stratégie à venir. C’est pourquoi, je vous invite, vous les commandants, les organes politiques, à
rester ouvert à ces changements mais surtout de d’amener des éléments pertinents en cas de doutes sur les visions futures. Je
reste persuadé quand Veveyse nous tenons un directeur d’équipe qui est à l’affut des changements et qui saura prendre les
bonnes décisions.
Programme 2020 :
J’attends d’ici le 30 novembre 2019 vos programmes de formations 2020 de vos CSPI. Je vous prie de bien vouloir me les
transmettre par email afin d’organiser les contrôles d’exercices et les inspections pour 2020.
Remerciements :
Comme vous pouvez le constater, l’année écoulée était bien remplie et si tout s’est parfaitement déroulé c’est grâce à :
L’ECAB, son conseil d’administration, son Directeur Monsieur Jean-Claude Cornu ainsi qu’au personnel lié Département
Prévention et Intervention pour leur soutien logistique, organisationnel et financier tout au long de l’année,
Je tiens à remercier chaleureusement le secrétariat l’Inspectorat Cantonal des Sapeurs-Pompiers, en particulier Amélie,
Isabelle et Nadine pour leur travail et leur réactivité face à nos demandes.
A notre préfet M. François Genoud et son team pour leur soutien et leur disponibilité de tous les jours,
A vous tous enfin, chers Instructeurs, Cdts, Remplaçants, Pompiers, et autorités de notre district pour votre dévouement et
votre soutien, sans qui, rien ne serait possible.
Enfin, comme vous le savez peut-être déjà, il est temps pour moi de me consacrer à d’autres projets privés et professionnels,
c’est pourquoi, je suis ici parmi vous pour la dernière fois. En date du 4 décembre 2019, les instructeurs de la Veveyse se
réuniront afin de définir un successeur que nous proposerons à la Préfecture ainsi qu’à l’ECAB.
Je vous remercie de votre attention et je vous souhaite une excellente soirée.
Page 8 sur 13
7. Démissions et nomination au comité
Aucune démission n’est enregistrée cette année au sein du Comité.
Il est proposé la réélection du Comité tel qu’il se présente ce soir, soit :
Dominique Maillard, Président
Morgan Grandjean, Vice-président
Eliot Savoy, secrétaire
Frédéric Braillard, Caissier
Vincent Vial, Représentant CID.
Aucune modification n’est proposée par l’assemblé ni par le comité.
L’assemblée réélit le comité dans son ensemble.
8. Honorariat
Le Comité remet la distinction de Membre d’honneur à deux personnes particulièrement méritantes, de
par leur investissement dans le cadre de la Fédération des Sapeurs-pompiers de la Veveyse ou dans le
milieu des pompiers dans le district.
Ces deux personnes sont :
Monsieur Stéphane Gabriel, Ancien Président de la Fédération des Sapeurs-Pompiers de la Veveyse.
Dominique nous lit une présentation :
Mon Cher Stéphane, tu as commencé ta carrière en 1996 au Corps de Sapeurs-pompiers de Granges Veveyse. Tu y fus
nommé Caporal en 1999.
En 2004, tu intégras le Corps de Sapeurs-Pompiers de la Basse Veveyse et cette même année tu as été nommé Lieutenant.
Actuellement, et depuis 2012, tu as le grade de 1er Lieutenant et Responsable Police au sein de ton corps.
Très impliqués dans ta fonction de soldat du Feu, tu comptabilises à ce jour environ 1700 heures d’exercices et d’intervention.
Soucieux d’être toujours au top de tes compétences, tu ne comptabilises pas moins de 35 jours de cours.
Mais cette immense implication ne s’arrête pas là, puise qu’en 2001, tu t’engageas au Comité de la Fédération, dont tu fus
Vice-Président des très nombreuses années.
En 2015, ton Président de l’époque, notre ami Tutu, te confias les reines de la Fédération et tu assumas la fonction de
Président durant 3 ans, avant quitter le comité l’année dernière.
Pour cette brillante carrière de Pompiers mais surtout pour ton incroyable investissement au Comité et à la Présidence, nous
avons le plaisir de te nommer ce soir Membre d’honneur de la Fédération des Sapeurs-pompiers de la Veveyse.
Monsieur Raoul Genoud, Ancien Instructeur Fédéral qui à quitter le CSPI Chatel-St-Denis –
Remaufens au terme de l’année 2018.
Dominique nous lit une présentation :
Cher Raoul, tu entrés au service du feu de Corsier le 1er janvier 1993 et tu as poursuivi ta carrière dès 1er août 2004 au CR de
Châtel-St-Denis dans le groupe de piquet no 4 dont tu devins le chef en 2011.
Nommé caporal en 1995, lieutenant en 2000, 1er Lieutenant en 2003 et finalement capitaine, responsable de l’instruction au CR
de Châtel en 2012.
Dans ce Corps, tu as participé à de tes nombreuses interventions, notamment de jour, et le Maj Julien Rey estime ton compteur
à environ 1000 interventions à la fin 2018.
En 2006 tu fus nommé Instructeur Fédéral par l’Ecab.
Nombre de sapeurs-pompiers de notre région et du canton ont pu bénéficier de tes grandes compétences et ta motivation lors
de différents cours.
Ce sont environ 225 jours de ta vie que tu as donnés pour de cours cantonaux et fédéraux, sans compter les très nombreux
contrôles d’exercices et inspections.
A la fin de l’année dernière, après 26 ans d’un investissement total dans le monde des Sapeurs-Pompiers, tu as décidé de te
retirer.
Pour cette immense carrière et tes très nombreuses années passées comme Instructeur, nous avons le plaisir de te nommer ce
soir Membre d’honneur de la Fédération des Sapeurs-Pompiers de la Veveyse.
Page 9 sur 13
9. Proposition du Comité « Exercice Régional »
Sur proposition faite au Comité par Eliot Savoy, le Comité soumet cette proposition :
Dominique explique dans les grandes lignes l’idée générales.
L’idée serait d’accroître la collaboration entre les corps du Districts en organisant des Exercice
régionaux…. Ceux-ci se dérouleraient tout à tour dans les différentes communes du district selon des
thèmes différents avec la participation des hommes issus des 4 corps, selon le nombre de participants
idéal pour mener à bien l’exercice imaginé.
Ces exercices seraient conçus par des officiers, là également ici des 4 corps, avec des rôles et
responsabilités répartis tour à tour entre les différents corps.
Il paraît évident que ces exercices ne feraient que renforcer la cohésion au sein de notre district et
permettrait à chaque pompier de connaître les hommes et le matériel des autre corps.
La fréquence peut être discutée, mais dans un premier temps nous partirions sur un exercice régional
annuel.
Eliot Savoy détail un peu plus ce concept en répondant aux 5 questions suivantes :
Quand :
• Annuel ou bisannuel
Avec qui :
• Corps de la veveyse
• Partenaires
• Police
• Ambulance
• Ecab
• Etc
Buts :
• Souder les CSP
• Améliorer les collaborations
• Partager les connaissances et les améliorées
• Motivé les SP
• Anticipation sur l’avenir
• Etc
Par qui :
• Moteur la FSPV
• Avec les corps et les volontaires
Où :
• D’après les objectifs intéressants disponible
L’assemblée accepte cette proposition avec une abstention
Le corps de sapeur-pompier intercommunal de la Basse Veveyse par la voix de son Cmd Ludovic
Gabriel se propose d’accueillir la première édition.
10. Questions et propositions des Corps.
Selon l’information donné dans l’ordre du jour de cette assemblée, les corps avaient jusqu’au 1er mars
2019 pour transmettre au Comité leur éventuelles questions ou propositions.
A ce jour, le Comité n’ayant rien reçu. Il est considéré dès lors qu’aucune intervention n’est souhaitée
par les différents corps.
Page 10 sur 13
Dominique, avant de poursuivre avec l’ordre du Jour formel de la soirée, propose de passer maintenant
aux allocutions des différents intervenants de cette soirée.
Pour ce faire, il passe la parole à :
1 Monsieur François Genoud, Préfet du District de la Veveyse :
Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs,
J’ai le plaisir de vous apporter les cordiales salutations de la Préfecture, tout en vous remerciant de votre aimable invitation à
votre assemblée ordinaire.
Le message principal et sincère du préfet dans cette occurrence consiste à remercier toutes les femmes et hommes du feu qui
s’engagent pour la sécurité de notre district et mettent leurs compétences et leur motivation au service de la population. J’ai pu
m’en convaincre, durant ces deux dernières années, et j’ai été en particulier impressionné par le sérieux et le savoir-faire
développé par tous les responsables et opérants dans leurs diverses tâches et leur mission. C’est ainsi toujours avec plaisir et
surtout intérêt que j’assiste, dans la mesure du possible, aux différents exercices et autres mobilisations qui concernent nos
quatre corps.
Fort heureusement, je n’ai eu à me déplacer que sur trois sinistres depuis le début de mon mandat, aucun n’ayant provoqué de
victime ou de blessé. Cependant, bien que ce constat soit de bon augure et que l’on espère que cette situation se perpétue,
c’est principalement votre préparation et votre présence active qui nous apportent sérénité et confiance.
Je souligne également l’indispensable travail de coordination et d’anticipation assuré par la Fédération veveysanne, garante
tant de la cohésion que de l’efficience de nos corps de sapeurs- pompiers. Un grand merci à tous ses membres qui s’engagent
pour cette noble cause, notamment à notre nouveau président Dominique Maillard.
Concernant l’avenir au niveau cantonal, je sens qu’il existe chez les acteurs engagés une attente légitime, voire parfois une
inquiétude quant à la configuration, la mission ou la gouvernance future dans le cadre de l’organisation de nos corps. Des
discussions concrètes (cf. conférence des préfets), de même que des séances d’information au niveau du canton ou du district
ont certes eu lieu en 2018. Mais j’encourage vivement les partenaires concernés à poursuivre cette construction future de
manière concertée, en gardant à l’esprit que les préfets, même s’ils ne sont pas du métier, restent les responsables de la police
du feu dans leur district et les principaux relais entre les organes cantonaux et communaux. La discussion à ce propos pourra
sans doute être reprise dans les divers…
Je ne voudrais conclure sans adresser un vif merci au major Julien Rey qui, après de nombreuses années de service non
seulement loyal, mais aussi dévoué et engagé, a annoncé sa démission pour la fin de l’année.
Je vous souhaite une très bonne assemblée, et plein succès pour cette année à la Fédération, ainsiqu’à nos quatre corps de
sapeurs-pompiers.
François Genoud
Préfet de la Veveyse
2 Monsieur Olivier Moduli, Inspecteur Cantonal adjoint et représentant de ‘ECAB
Permettez-moi tout d’abord de vous adresser les meilleures salutations de la Direction de l’ECAB et de son Conseil
d’administration. J’excuse notamment l’absence de notre Directeur, M. Jean-Claude Cornu, de M. Martin Helfer, responsable
Intervention et inspecteur cantonal et M. Didier Carrard, responsable du département Prévention et Intervention retenus par
d’autres obligations ce soir.
Dans le rythme effréné de l’année, il y a un moment important auquel l’Etablissement cantonal d’assurance des bâtiments
prend le temps de faire un petit « stop-bilan » sur l’année écoulée et regarder sur l’année à venir. Ce moment c’est celui des
assemblées de fédérations des sapeurs-pompiers. C’est donc un réel plaisir d’être ici ce soir à La Verrerie, et de faire ce petit «
stop-bilan » avec vous avant d’entamer une année 2019 qui promet d’être particulièrement chargée.
2018 Annus horribilis
Avec 2016, nous avions cru tenir le triste record de sinistralité de la décennie. C’était sans compter sur mère-nature et sa fille, la
tempétueuse « Burglin », ou Eléonore pour les intimes, qui, le 3 janvier déjà, imposait une forte mobilisation des sapeurspompiers et plus de 8 millions de dégâts aux propriétaires fribourgeois en quelques heures. Plus de 3’000 cas de sinistres ont
été annoncés à l’ECAB pour ce seul événement climatique. En comparaison avec 2017, en 72 heures, Eléonore nous avait déjà
fait exploser les prévisions budgétaires de sinistres de plus de 200 % (pour tout 2017 = 3.9 mio pour les EN). ….Ah quand je
pense à Eléonore, mon Dieu….J’en cauchemarde encore…
Page 11 sur 13
Si après un départ en fanfare, on eut pu croire que mère-nature allait se calmer pour les 362 jours suivants… on se serait bien
gardé d’y croire. En effet, le printemps n’a guère épargné les pompiers et les propriétaires puisque le vent et la grêle s’en sont
donnés à cœur joie sur les toits et autres parties de bâtiments. Sans aucun doute jaloux d’Eléonore et d’Eole, il a fallu que les
inondations viennent remplir les caves. Les dommages dus aux éléments naturels auront donc atteint un montant total de plus
de 14 mio en 2018, soit 3x plus que 2017.
On aurait pu s’arrêter là, mais après tout ce vent froid qu’Eléonore avait soufflé, il fallait bien réchauffer un peu les pompiers
fribourgeois… Ce fut malheureusement chose trop bien faite puisque289 bâtiments ont été victimes d’incendies ayant causés
pour près de 13 mio de dommages. Avec près de 27 millions de sinistres, vous comprendrez bien pourquoi on peut qualifier, à
l’ECAB, 2018 d’annus horribilis. Cela étant, votre assurance immobilière est là pour cela. (Slide avec triangle AECA)
Prévenir, Secourir et Assurer sont les missions permanentes de l’ECAB.
En pourtant dans ce domaine-là, ce que je retiendrai de 2018 ce n’est pas tellement ces millions records, mais c’est ces milliers
de propriétaires touchés et ces milliers d’heures effectués par les sapeurs-pompiers pour lutter contre les incendies ou les
dommages causés par les éléments naturels.
Soyez en remercier à million également
2018 année marquante à d’autres titres
Dans les livres d’histoire, on retiendra 2018, plutôt comme l’année de l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l’assurance
immobilière, la prévention et les secours en matière de feu et d’éléments naturels, et ses nombreux règlements et directives.
Pour les pompiers fribourgeois, 2018 c’est probablement la livraison aux premiers corps des premiers véhicules harmonisés
ayant fait l’objet d’une acquisition coordonnée pour l’ensemble du canton, soit 12 véhicules (4 TP, 8 minibus et 2véhicules de
chef d’intervention CR).
2018 c’est aussi la présentation du rapport intermédiaire relatif à la révision de la loi sur la défense incendie et les secours par
le Conseil
D’Etat le 29 août dernier ainsi que les 13 soirées d’informations et de présentations aux communes et aux pompiers du canton
de ce qu’on appelle le concept SP2020+. Une étape importante, puisqu’elle concept présenté par le Directeur de la Sécurités
de la Justice donne une ligne claire vers une nouvelle organisation des pompiers fribourgeois, une organisation basée sur les
risques et la couverture des risques de l’ensemble de canton.
Si je parle d’une étape, vous comprendrez bien que 2019 permettra d’avancer plus concrètement dans la finalisation du
conceptSP2020+ et les modifications de loi. La procédure politique et juridique pour les modifications nécessaires seront
probablement considérées comme encore longue, trop longue, par les pompiers qui ont besoin de savoir et connaitre
l’organisation future. Mais considérant que le contenu actuel de la législation sur les pompiers date de 1964 et que 1964 est en
fait qu’une révision partielle d’une loi qui date de l’après deuxième guerre… sur l’échelle du temps ce n’est pas très long
finalement…
Mais nous comprenons évidemment l’impatience et la volonté de clarifier les choses. N’oublions jamais que notre système
actuel, même s’il est perfectible et critiquable, fonctionne grâce à des miliciens, des volontaires qui assument aujourd’hui les
missions prioritaires avec les moyens mis disposition pour leurs communes. Les missions sont effectuées par des hommes et
des femmes qui se mettent volontairement à disposition de leur communauté, dans l’intérêt de leur communauté et pour sa
sécurité. Un engagement exemplaire qui devient de plus en plus rare et pourtant tellement important.
Durant le printemps, l’avant-projet de loi et le rapport explicatif sera transmis au Conseil d’Etat qui ouvrira alors la phase de la
consultation officielle des communes, des partis politiques et du public. S’en suivra une phase d’analyse des remarques, de
propositions et d’adaptation le cas échéant. Puis le projet, qui devra être adopté parle Conseil d’Etat d’ici à la fin de l’année,
sera transmis au Grand-Conseil à l’hiver 2019-2020, qui après une phase d’examen par une commission parlementaire
débâtera et décidera du contenu de la nouvelle loi. L’entrée en vigueur sera alors décidée par le Conseil d’Etat et dépend
évidemment du moment où le Grand-Conseil se prononcera…on espère une entrée en vigueur courant 2020 ou 2021.
Evidemment, tout ne se construira pas en un jour, un délai (pas trop long) de mise en œuvre sera alors donné à la nouvelle
organisation.
Ces changements devront être mis en œuvre concrètement dans les régions avec le soutien efficace et apprécié des Préfets.
Mais pas seulement, car sans les communes, les commandants et les pompiers, la tâche pourrait être herculéenne… même
pour un préfet. A ce titre, il n’est jamais trop tôt d’anticiper un peu les choses et débuter d’ores et déjà les premières réflexions
sur l’organisation régionale (citer les projets en cours dans la région s’il y en a). Autour des préfets certes, mais un autre
organisme existe et pourrait aider le politique et le sensibiliser aux enjeux régionaux du terrain, je veux parler de la fédération
(de district) des sapeurs-pompiers. Pour la partie cantonale, nous avons d’ailleurs offert une place au sein du comité de pilotage
de la révision de loi au président de fédération fribourgeoise des sapeurs-pompiers qui y siège maintenant depuis quelques
mois.
En dehors des tâches quotidiennes de prévention, de formation, d’instruction, de subvention, 2019 sera pour le Département
Prévention et Intervention une année particulièrement chargée, mais une année nécessaire à la réforme de notre organisation
sapeurs-pompiers, pour que la sécurité de nos concitoyens continue d’être assurée à l’avenir.
Page 12 sur 13
Avant de vous présenter quelques images des sinistres de l’année, je ne saurais donc terminer ce message sans vous
adresser, au nom de l’Etablissement, de sa Direction et de ses collaborateurs, nos meilleurs vœux pour 2019 et vous remercier
toutes et tous pour votre engagement passé et surtout à venir, ainsi que les communes qui consentent à investir les moyens de
secours nécessaires à la sécurité de leur population.
Merci de votre attention.
3 Monsieur Marcel Thürler, Représentant du Comité Cantonal
Marcel remercie l’aimable invitation à cette assemble de district et apporte les salutations du Comité
Cantonal.
Il invite tout le monde pour l’Assemblée cantonal du 15 mars 2019 Siviriez et explique les différents
points qui seront traités lors de cette soirée.
4 Monsieur Alexandre Gobet., Représentant des Jeunes sapeurs-pompiers de la Veveyse
Alexandre fait le point de situations des JSP de la Veveyse. Effectif 23 JSP 3 filles 19 garçon. Il remercie
tout le monde pour le soutien car ces jeunes sont l’avenir des pompiers.
Il passe le message qu’ils recherchent des moniteurs afin d’accueillir plus de jeunes.
5 Monsieur. Roland Mesot, Président du Grand Conseil Fribourgeois :
Je vous remercie pour votre invitation. C’est un honneur pour moi de participer à cette assemblée. Et c’est agréable d’y prendre
la parole.
Je me vois à cette assemblée avec double casquette.
D’abord, celle de « premier citoyen », celle de président du Grand conseil, et à ce titre-là, c’est un plaisir et une joie d’être ici.
C’est avec beaucoup de gratitude que je vous transmets les salutations du parlement fribourgeois.
Ensuite, avec la casquette de membre d’honneur de votre fédération, c’est une très grande fierté de me retrouver à ce pupitre
pour vous adresser quelques mots.
En tant qu’acteur politique de milice, je tiens à vous féliciter pour votre engagement envers notre canton et sa population.
Nous vivons une époque marquée par l’individualisme voire l’égoïsme, un temps où se mettre au service des autres est une
notion qui se perd.
Vous, sapeurs-pompiers, avez au contraire fait le choix de mettre votre énergie, votre temps et vos compétences au service de
la collectivité.
Vous méritez la gratitude de vos autorités politiques, soyez-en conscients !
J’ai choisi deux mots pour illustrer mon ressenti par rapport à vos activités : confiance et professionnalisme
Confiance
Je tiens à vous témoigner ma totale confiance dans l’accomplissement de votre devoir. Je suis convaincu que vous êtes à la
hauteur des attentes élevées qui sont placées en vous.
Vous avez le caractère, vous avez aussi le savoir-faire, vous avez donc toutes les cartes en mains pour mener votre mission à
bien.
Je vous témoigne ma confiance, les institutions vous accorde leur confiance.
Tous, nous avons confiance en vous pour l’accomplissement de vos devoirs !
Professionnalisme
Cela peut paraître contradictoire, de parler de professionnalisme à des pompiers de milice. Et pourtant, c’est de cela qu’il s’agit,
vous devez avoir une gestion professionnelle de vos interventions.
Avoir la plus haute considération pour les missions à accomplir et pour les implications exigées contribuent incontestablement à
la réussite de la noble mission qui vous est assignée.
Exécutez vos missions avec professionnalisme et conscience. Soyez professionnels dans la préparation et l’exécution de vos
missions.
Mais pour agir de manière professionnelle, il faut être formé pour intervenir correctement le jour où « ça » arrive.
Car le jour où « ça » arrive, il faut prendre la bonne décision, il faut gérer le stress, il faut laisser les émotions de côté, il faut
maîtriser le matériel à disposition.
Bref, en en quelques mots, vous devez fournir une prestation de pro tout en étant des miliciens.
Tout cela implique beaucoup de sacrifices. J’ai été commandant d’un corps local, j’ai été instructeur, j’ai été officier au CR, je
sais parfaitement les sacrifices que vous faites pour être prêts.
Page 13 sur 13
Pour tout cela, pour tout ce que vous faites, pour tout le temps que vous mettez pour la protection de la population, je vous suis
reconnaissant.
Pour conclure, je vous citerai cette anecdote.
Il est de coutume, lorsqu’un président du Grand conseil rentre en fonction, qu’un article lui soit consacrer dans le principal
quotidien cantonal. Et, pour cet article, lorsque le journaliste m’a dit que j’avais le choix de la photo pour illustrer l’article, j’ai
immédiatement pensé à une photo dans l’environnement des pompiers.
Bien que mon activité ait cessé il y a 16 ans pour l’instruction et 9 ans pour l’incorporation au CR, je voulais, avec cette photo,
souligner et rappeler l’engagement de vous toutes et tous, femmes et hommes des services de lutte contre le feu et les
éléments naturels, qui mettez « votre temps libre pour notre sécurité ! ».
Je vous remercie pour votre écoute et vous vous souhaite une année 2019 avec très peu de sinistres.
11. Prochaine assemblée
Selon le tournus, elle aura lieu le Vendredi 13 mars 2020 et nous serons accueillis par les commues du
corps de Châtel-St-Denis – Remaufens.
Le Conseiller communal de Chatel-St-Denis accepte ce mandat.
12. Divers
1. Coup de pub pour le site internet de la FSPV, Dominique remercie Sébastien pour son travail.
2. Dominique donne la parole à l’Assemblée.
Le Cap Ludovic Gabriel prend la parole :
En vue de la consultation sur la loi Ecalex qui aura lieu au début de l’été, il faut que les corps et
les communes de la Veveyse soient prêtes.
Ludovic pense que le CSPIBV n’est pas le seul cops à être craintif concernant l’avenir.
Ils perdurent encore plusieurs questions sans réponses comme :
Il y aura-t-il plus qu’un seul corps au bataillon pour les districts du sud ?
Va t’on garder la proximité entre les citoyens et les corps de la région ?
Trouverons-nous encore un nombre de milicien suffisant pour accomplir nos missions…. Sans
doute moins la faute à des secteurs plus grand.
Il s’interroge sur la nécessiter de changer un système qui fonctionne et non de l’amélioré…
Il indique à l’assemblé que toute ces questions ont été relevé pendant une séance entre les
communes de la Basse Veveyse et l’EM du CSPIBV.
Suite à cette séance notre volonté serait de rencontré les CDT et remplaçants de chaque corp
afin de travailler pour l’avenir de notre Veveyse.
Ce groupe de travail se penchera sur l’organisation du district et trouvera une solution à apporter
aux communes afin de solidifier notre district si petit et si vite oublié face au reste du canton.
3. Morgan Grandjean, Vice-Président prend la parole et remercie le Président pour son excellent
travail et le temps qu’il investit à la Fédération de la Veveyse.
4. Dominique remercie encore tous les membres présents, la CID, ses collègues du comité et
surtout le staff des lieux pour avoir collaboré à notre assise annuelle.
L’assemblée se terminee de silence. Merci

veveyse_pompiers-chatel.ch

CR de la Veveyse

Inauguration du Centre de Renfort de la Veveyse

GF_CRChatel

50 ans CR Châtel-St-Denis 2015

bandeau_ffsp_2000

La journée cantonale du recrutement aura lieu le jeudi soir 5 novembre 2020 dans toutes les casernes du canton
Toutes les informations serons communiquées lors de l’assemblée cantonale 2020 et lors des assemblées de district